Ils sont passés par chez nous : témoignages

 

 Nous avons demandé aux artistes qui nous ont fait l'honneur de venir en Sud Charente depuis les débuts du festival, de nous raconter leur "Respire Jazz". En cette période où tous sont sur la route un peu partout, les souvenirs se concentrent autour de notions qui nous chères : la beauté du lieu, la simplicité le partage et la qualité des échanges entre tous les participants ! 

 

David Fettmann, saxophoniste:

"Invité avec mon quartet par Pierre Perchaud, je garde un très bon souvenir du Festival Respire. Le cadre est atypique et on ressent une vraie sympathie et bienveillance de la part de tous les gens qui oeuvrent pour que ce festival existe. Encore bravo et longue vie au Festival Respire Jazz !"

 

Karl Jannuska, batteur :

"Un cadre plus inspirant pour jouer de la musique, je n'en connais pas! Je suis ravi de revenir une troisième fois dans ce festival où la qualité de la musique et l'ambiance relaxe sont toujours au programme. Il faut que je dorme avant parce que la jam jusqu'à pas d'heure, c'est obligé! J'ai hâte d'y être!"

 

Yoann Loustalot, trompetiste - « Wunderbar Orchestra » :

"Je garde un magnifique souvenir du Respire Jazz , un festival à échelle humaine dans lequel nous avons été chaleureusement accueillis avec le Wunderbar Orchestra de Victor Michaud. Le cadre champêtre est génial et plonge de suite dans une ambiance de détente parfaite! Bravo à Pierre et aux bénévoles pour cette initiative et la programmation excellente !

Longue vie au Respire Jazz!"

 

Philip Catherine, un des plus grand guitaristes de jazz :

"Venez nombreux au Festival "Respire Jazz"organisé par le tout bon Pierre Perchaud.  Pour amoureux de Jazz et de beaux jardins."

 

Olivier Bogé, qui y fêta son anniversaire en 2014:

"Rien de tel pour fêter cela que d'être hier soir sur scène avec mon groupe dans ce lieu magique au festival Respire Jazz. Quel bonheur cette soirée ! "

 

Matthis Pascaud, guitariste, à propos des Jam Sessions:

"C’est un moment plus intime entre le public et les musiciens. C'est aussi un moment intime entre les bénévoles et les musiciens souvent séparé par les rôles qu'ils occupent durant la journée; le soir tout le monde échange d'égal à égal. On peut aussi assister à des moments de musiques inédits où des musiciens de grand talent se réunissent pour jouer quelques morceaux ensemble...

J'ai quelques souvenirs mémorables de jams avec Stéphane Huchard et Stéphane Guillaume où la jam est parti très loin... Tout comme jouer avec Bex et Leon Parker réunis fut inoubliable.... Il y a tant de souvenirs... Bref,c'est pour moi un moment très particulier autant dans les échanges humains que dans les échanges musicaux."

 

 

Pascal Ségala, guitariste, souvenirs des Jam Sessions:

Une version de All The Things You Are avec Vincent Peirani qui nous annonce en aparté « vous savez les gars, le swing, c'est plus trop mon truc » !... Pfff, le garçon a de l'humour, en plus…

Une citation inopinée dans un de mes solos de Afro Blue, dont Charlotte Vassy venait de livrer une interprétation magnifique et très personnelle sur scène. Du coup, apercevant la charmante vocaliste à quelques mètres, je lui fait signe de nous rejoindre, ce qu'elle accepte avec élégance et décontraction...

Quelques échanges guitaristiques à la fois mélodiques et ludiques – méludiques ? - avec Pierre Perchaud... Classe, écoute, humour... Aucun signe de « tirage de bourre » (de toute façon, c'est perdu d'avance...) Idem avec Mathis Pascaud...

Du groove avec Anne Pacéo... Une version de Don't Stop 'Till You Get Enough pas du tout dans l'esprit « tirage du Loto »...

Une version « cubiste » de Subconscious Lee avec Ilyes Férfera, pour ma part davantage dictée par l'inconscient que le conscient...

 

L'assurance, la musicalité, le métier et la culture des étudiants du Centre des Musiques Didier Lockwood... Ces gars-là semblent aussi à l'aise avec la tradition et les standards qu'avec les derniers apports de l'électro, la culture pop rock ou les musiques du monde (génération YouTube oblige)...

 

à propos de l'esprit du festival:

Enfin, ce qui m'a surtout frappé, c'est la proximité entre artistes, festivaliers et bénévoles, le tout dans la plus grande convivialité, dans une ambiance familiale. Du coup, certaines rencontres  resteront gravées à jamais dans ma mémoire (Frédéric Loiseau, Chris Cheek, l'inimitable Jorge Rossy etc)...

Longue vie à Respire Jazz et aux valeurs que tous s'efforcent de défendre au sein de ce festival si attachant, à dimension humaine !

 

Fred Borey, saxophoniste :

Ce fût au « Respire Jazz 2012 » que j'ai pu, entre autre, présenter mon projet 'The Option' invité par et en compagnie de Pierre Perchaud. L'ambiance et le lieu du concert étaient magiques ! Je dis « entre autre » car j'ai également participé à la jam session du soir avec beaucoup d'enthousiasme, dans un bain de convivialité et d'écoute de la part du public. Ce festival mérite une grande attention, loin de l'élitisme comme le décrit son directeur artistique Pierre Perchaud, permettant la découverte d'une multitude de musiciens...

 

Pierre de Bethmann, pianiste:

Il y a beaucoup de festivals qui séduisent au premier abord ; il y en a en revanche nettement moins que l'on se sent immédiatement prêt à aimer longtemps. Respire Jazz est l'un d'entre eux.

Singulier d'abord par son nom, qui suggère à la fois la puissance vitale de l'air, et le caractère universel de la musique de jazz auquel certains croient encore. Singulier par le site, qui confirme en tout point l'ambition de durabilité associée à l'aventure, et au sein duquel tout montre une préoccupation constante de coller l'action à la réflexion. Singulier enfin par les gens, qui savent mettre leur sens évident de l'accueil au service d'un professionnalisme irréprochable.

Singulier, et profondément réjouissant, car tout cela est donc possible, ici bas, en 2015, en Charente, dans le Monde, pour le plus grand bonheur de celui-ci.

Please reload

Suivez nous
  • Blanc Icône Instagram
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Icône sociale

© 2015-2019 par Respire Jazz Festival.