LES ARTISTES 2017

Une belle aventure s'annonce encore pour cette 9ème édition de Respire Jazz Festival.

 

Du solo au Big Band, les générations et les musiques de divers horizons vont entremêler leur Jazz et faire résonner une fois encore ce lieu magique. Même l'abbatiale accueille cette année un concert.

Du haut du clocher les martinets vont observer leur abbaye se transformer, les vieux vinyles se mettre en rang par 10, les bottes de foin envahir la cour, les casseroles faire leur concert en cuisine et la buvette prendre sa place sous le vieux préau, suivie de près par les premiers éclats de rire...

Mais ils ne s'arrêteront pas de siffler tout au long de ces trois jours pour ce public fidèle qu'on espère toujours plus nombreux.

Merci à tous nos partenaires pour leur soutien, aux adhérents pour leur fidèlité et aux bénévoles pour leur dévouement à la cause.

Bon festival à tous !

Pierre Perchaud - directeur artistique

 

Les Cariocas d'Aquitao (Big Band)

Voilà un orchestre constitué de 18 musiciens parmi les meilleurs de la région (5 vocalistes et 13 instrumentistes) qui se proposent de rejouer les arrangements du grand Antonio Carlos Jobim, l’un des pères fondateurs de la bossa nova. Ce projet hors normes est porté depuis des années par le contrebassiste Hugues Maté et le batteur Eric Bourciquot qui signent avec leur entreprise un bel hommage à la musique brésilienne dont le jazz a souvent fait sa cousine.

 

Baptiste Trotignon / Minino Garay

Baptiste Trotignon (piano), Minino Garay (percussions)

Respire avait choisi dès la fin de l’été 2016 de programmer ce formidable duo après avoir écouté son CD promotionnel sans savoir qu’il se produirait au théâtre d’Angoulême en octobre dernier. C’est donc un pari de le présenter à nouveau devant le public charentais mais la rencontre entre l’un des meilleurs pianistes français et le percussionniste argentin est d’un tel niveau que nous avons voulu maintenir notre choix. Une formation minimale pour un groove maximum !

 

Emile Parisien 5tet

Emile Parisien (ss,ts), Julien Touéry (p), Manu Codjia (g), Florent Nisse (cb), Mario Costa (dms)

On se rappelle de la venue d’Emile Parisien à Respire il y a deux ans au sein de l’orchestre de Vincent Peirani et du triomphe que ces deux « frères de musique » avaient remporté. Le jeune saxophoniste nous revient à la tête de son Quintet Sfumato dont le CD (où brillent Joachim Kühn et Michel Portal) fut acclamé par toute la critique européenne en novembre dernier. Un feu d’artifices musical plein d’énergie, d’émotions et d’inventivité.

All Butter Band

 

Thomas Ottogalli (voc,g), Matthis Pascaud (g), François Lapeyssonnie (b), Olivier Leani (dms).

Fondé par ses deux guitaristes, le groupe All Butter Band a concocté un répertoire constitué de vieux morceaux blues-rock et d’originaux construits sur des rythmiques parfois inspirées du légendaire groupe de rhythm’ n’ blues The Meters. En marge du jazz, cette musique qui en est une de ses parentes va faire revivre l’énergie et le son des formations des années 70 pour rallumer la fièvre du samedi soir.

 

Paul Lay trio

Paul Lay (p), Isabel Sörling (voc), Simon Tailleu (b)

Depuis son Prix Django Reinhardt de l’Académie du Jazz et ses participations à certains des meilleurs disques de l’année 2015 (dont ceux d’Eric Le Lann et de Géraldine Laurent avec qui on a pu l’entendre ici l’an dernier), Paul Lay a confirmé son passage dans la cour des très grands. Avec son trio Alcazar Memories, il nous propose un voyage aux racines de la chanson populaire à travers une musique aussi dense qu'aérienne. Unique !

 

Yonathan Avishai 5tet

Yonathan Avishai (p),César Poirier (as, cl), Yoni Zelnik (b), Donald Kon- tomanou (dms), Inor Sotolongo (perc)

Avec le deuxième volet de son projet Modern Times qu’il présente ici, le jeune pianiste révélé aux côtés d’Avishai Cohen et primé aux Victoires du Jazz 2015 retrouve les racines du jazz (la Nouvelle Orléans, le Harlem d’Ellington, Cuba) en revenant à ses principes élémentaires qu’il actualise de façon éblouissante. Un final qui ne saurait mieux mêler l’histoire et l’actualité du jazz.

Merci à Philippe Vincent, rédacteur à Jazz Magazine, pour ses textes de présentation des artistes du festival

© 2015-2019 par Respire Jazz Festival.