LES ARTISTES 2015

 

" Un jazz ouvert à la découverte, créatif et généreux, qui dépasse les notions d'élitisme et de grand public, qui n'oppose pas la tradition à la modernité, voilà ce que je cherche à promouvoir.  L'ambiance simple, la beauté de l'endroit et la convivialité de l'équipe de bénevoles permettent aux publics de plonger en toute sérenité au coeur de la musique! " 
Pierre Perchaud, directeur artistique
 

Chris Jennings Drum'n Koto Trio invite Nguyên Lê

Chris Jennings (contrebasse) -  Mieko Miyazaki (koto) -  Patrick Goraguer (batterie, santour iranien) - Nguyên Lê (guitare électrique)

Canadien d’origine ayant prêté son beau son de contrebasse à bien des solistes d’outre-Atlantique, Chris Jennings s’est installé à Paris au début des années 2000 et n’a pas tardé à se faire connaître en France auprès de musiciens comme Dhasser Youssef, Nguyên Lê ou Thomas Enhco. Le jazz n’étant pas sa seule sphère d’activité et sa conception de la musique étant grande ouverte sur le monde, il a créé le trio Drum’n Koto où sa complicité de longue date avec le batteur Patrick Goraguer assure un superbe environnement rythmique à Mieko Miyazaki et à la souplesse de son  koto, sorte de cithare traditionnelle japonaise. Rencontre de deux cultures à laquelle l’exceptionnel Nguyên Lê viendra mêler l’électricité de sa guitare à une musique sans frontières.

 

Matthis Pascaud Quartet

Matthis Pascaud (guitare) -  Christophe Panzani (saxophone) -  Benoît Lugué (basse électrique) -  Karl Jannuska (batterie)

Les fidèles de Respire Jazz se rappellent sans doute de ce grand jeune homme filiforme qui avait enchanté les concerts de l’après-midi avec son orchestre du CMDL au son de sa guitare déjà pleine de maturité, alors qu’il n’était encore qu’étudiant au Centre des Musiques Didier Lockwood. Il revint les années suivantes pour animer les fameuses jam-sessions du festival et poursuit cette année son ascension des marches du théâtre du jazz en se produisant sur la grande scène en brillante compagnie. Son projet « Square One » synthétise les deux influences qu’il revendique le plus en associant l’improvisation du jazz et la dimension sonore du rock dans un ensemble de compositions personnelles. Respire Jazz est heureux de permettre à un musicien originaire d’Angoulême de présenter pour la première fois sur scène cette « case départ » toujours si importante dans une carrière. 

 

Charlier - Sourisse Quartet

André Charlier (batterie) - Benoît Sourisse (orgue Hammond) - David Enhco (trompette) - Pierre Perchaud (guitare)

Voilà plus de quinze ans qu’André Charlier et Benoît Sourisse ont formé cet orchestre dont ils assurent l’ossature rythmique et mélodique. Fidèles aux mêmes musiciens depuis longtemps, ils ont également invité sur leurs albums des solistes de premier plan comme Kurt Rosenwinkel, Alex Sipiagin ou Mighty Mo Rodgers. Entre tradition et modernité, ils savent faire fructifier l’héritage musical du jazz et profitent de toutes les richesses d’une musique qui est devenue multiforme. Le groove y a autant de place que l’improvisation et chacun de leur concert est une fête sonore magnifiée par le son immense de l’orgue B3 de Benoît Sourisse et les solos flamboyants  de Pierre Perchaud et de David Enhco, l’un des jeunes trompettistes les plus prometteurs de l’hexagone qui sera exceptionnellement avec eux pour ce concert. Voilà un orchestre qui réconcilie les classiques et les modernes, un œcuménisme de rigueur à Puypéroux ! 

 

Duo Gueorgui Kornazov - Leonardo Montana

Gueorgui Kornazov (trombonne) - Leonardo Montana (piano)

Né en 1971 à Sevlievo (Bulgarie), Gueorgui Kornazov est installé en France depuis des années. Les amateurs de jazz ne le connaissent peut-être pas tous car son talent de sideman et de musicien  de pupitre infaillible l’accapare dans les orchestres des autres. La liste de ceux avec qui il a joué est pourtant impressionnante, de Quincy Jones à Al Jarreau et Claude Nougaro, de Carla Bley à Maria Schneider, sans parler de tous les jazzmen français qui l’ont voulu à leurs côtés, Henri Texier en tête. Mais c’est aussi un soliste extraordinaire qui a développé une virtuosité sans pareille doublée d’une sonorité superbe dans un style de jeu plein de cœur. On appréciera d’autant mieux ses qualités dans l’exercice sans filet du duo avec Leonardo Montana, pianiste éclectique qui a grandi au Brésil et à la Guadeloupe et dont le sens rythmique et harmonique brille au sein de l’orchestre d’Anne Paceo et aux côtés de Marcia Maria ou de Chico Freeman. Un grand moment de musique. 

Lire la chronique de Franpi Barriaux 

La chronique de citizenjazz.com
La chronique de citizenjazz.com
La chronique de citizenjazz.com
 

Vincent Peirani Quintet

Vincent Peirani (accordéon) Emile Parisien (saxophone) Antoine Paganotti (batterie) Julien Herné (basse) Tony Paeleman (piano)

Peirani, c’est l’accordéoniste de ce début de siècle. Marcel Azzola avait flirté avec le jazz à l’ancienne, fait « chauffer » le grand Jacques à Vesoul et fait sonner ses lames avec le duo Caratini-Fosset. Richard Galliano avait branché son instrument sur le secteur et l’avait fait souffler aux côtés des plus grands jazzmen. Sans rien renier de ses glorieux aînés, Vincent pousse le curseur plus loin pour installer sa « boîte à frisson » dans un océan de richesse harmonique et de rythmiques importées des cinq continents. Sur son instrument, il a tout gagné dans les concours classiques auxquels il participa aux quatre coins de l’Europe lors de ses débuts et, aujourd’hui, il a commencé la razzia dans le monde du jazz. A la tête d’un quintet où brillent aussi son grand pote Emile Parisien et trois des meilleurs musiciens de cette génération, il va mettre le feu aux bottes de pailles de Respire Jazz. 

 

Gaëtan Diaz Quartet   #CMDL

Alexandre Galinié (Saxophone), Simon Chivallon (Piano), Samuel F’hima (contrebasse), Gaëtan Diaz (batterie)

Depuis sa création, Respire Jazz présente chaque année un orchestre de jeunes musiciens du Centre des Musiques Didier Lockwwood (CMDL). Diplômés des meilleurs conservatoires français et ayant déjà parfois commencé une carrière professionnelle, ces jeunes artistes viennent y parfaire leur connaissance et leur pratique du jazz sous la direction des meilleurs jazzmen français. Le public du festival a souvent été étonné de la maturité et de la fraîcheur de ces jeunes musiciens à l’orée de leur carrière et Respire Jazz innove cette année en les programmant sur la grande scène. Originaire de Bordeaux, Gaétan Diaz et son quartet va nous enivrer des rythmes latins qu’il affectionne, lui qui a grandi au son de la musique de David Sanchez et de Gonzalo Rubalcaba.    

Merci à Philippe Vincent, rédacteur à Jazz Magazine, pour ses textes de présentation des artistes du festival

© 2015-2019 par Respire Jazz Festival.